16.05.2020

BAS SIMPLES ET BAS REVERS

Le pantalon, jusqu’au début du XIXe siècle, s’apparentait plus à un collant dont la partie au dessous du genou était plus large, et était parfois pourvu d’une patte passant sous la chaussure pour le tendre.

Au milieu du XIXe apparaît le pantalon droit, et avec lui deux types d’ourlets : simple et revers. Les travailleurs rehaussent alors leur jeans d’un ourlet revers. C’est la solution la plus pratique pour éviter de trébucher dans ce vêtements de travail aux mesures industrielles.

Il arrivait aux hommes de plus haute classe sociale de faire de même pour éviter de se tâcher quand toutes les villes n’étaient pas encore intégralement pavées. Mais c’est Edouard VII – alors Prince de Galles – qui rend le bas revers à la mode dans les années 1890 (à son grand étonnement) lorsqu’il rehausse ses bas d’un ourlet lors d’un jour de pluie à la campagne. Son petits-fils, le Duc de Windsor, l’adoptera à son tour pour des raisons plus stylistique : le poids supplémentaire du bas revers améliorant le tombé de ses pantalons à pinces.

Le bas revers est peu à peu adopté et, des années 20 à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale, il est synonyme d’élégance. Durant la guerre, ce type d’ourlet est interdit aux Etats-Unis et au Royaume-Uni afin d’économiser le tissu. Par pur esprit de contradiction au pouvoir, les zoos suiters américains, les criminels anglais et les zazous français continuent de le porter.

Avec la fin des restrictions, le bas revers est à la mode dans les années 50, mais la jeunesse des années 60 le trouve vieillot et lui préfère le bas simple. Pour les décennies à suivre, le bas revers ou simple devient un choix personnel qui n’est plus dicté par la tendance.

HUSBANDS

PANTALONS
trois étudiants américains par Gordon Parks, Bethune-Cookman college, janvier 1943

trois étudiants américains par Gordon Parks, Bethune-Cookman college, janvier 1943

Le Clan des Siciliens : Lino Ventura, Henri Verneuil (réalisateur), Jean Gabin, Alain Delon, 1970

Le Clan des Siciliens : Lino Ventura, Henri Verneuil (réalisateur), Jean Gabin, Alain Delon, 1970

The Rolling Stones, Hide Park (Londres), 1964

The Rolling Stones, Hide Park (Londres), 1964

Cary Grant, hôtel de paris (Monte-Carlo), 23 juillet 1939

Cary Grant, hôtel de paris (Monte-Carlo), 23 juillet 1939