10.03.2020

CRAVATE TRICOT

“Les cravates tricots sont imparfaites par nature.” Luciano Barbera

Certains situent l’apparition de la cravate tricot dans les années vingt, d’autres durant la première guerre mondiale. Dans tous les cas, son apparition a lieu au sein des classes populaires. Parce qu’on pouvait la tricoter soi-même à partir de matières premières peu onéreuses, la cravate tricot devient alors un accessoire du quotidien. Elle est pourtant adoptée par l’écrivain de The Great Gatsby, Francis Scott Fitzgerald qui la choisit à larges rayures et la porte très courte. C’est d’ailleurs cette façon de la porter qui est à la mode dans les années quarante, en raison de la taille très haute des pantalons.

Les années soixante marquent l’apogée de la cravate tricot : en 1964 elle apparaît au cou des Beatles et de Roger Moore dans The Man with the Golden Gun, et Paul Newman l’adopte dans la vie comme à l’écran. Les mods s’emparent également de cet accessoire car il s’inscrit dans leur volonté de déconstruire le costume des années antérieures jugé trop rigide.

Pourtant, la cravate tricot est délaissée dans les années quatre-vingt, provoquant la fermeture de nombreuses usines et ateliers qui s’étaient spécialisés dans sa fabrication. Il faut attendre les années 2000 pour assister sa renaissance.

La cravate tricot, malgré ses variations au fil des décennies, tricotée plus ou moins large et portée plus ou moins longue, demeure, en son essence, inchangée. Les fils de laine, de cachemire ou de soie sont torsadés avant d’être tricotés, lui conférant sa solidité et son épaisseur.

HUSBANDS

CRAVATE TRICOT DE SOIE
Paul Newman, poster du film The Young Philadelphians, 1959

Paul Newman, poster du film The Young Philadelphians, 1959

les Beatles, aéroport de Londres, 6 février 1964

les Beatles, aéroport de Londres, 6 février 1964

Francis Scott Fitzgerald, Hollywood, 4 Juin 1937

Francis Scott Fitzgerald, Hollywood, 4 Juin 1937

Roger Moore et Britt Ekland, The Man with the Golden fiun, 1974

Roger Moore et Britt Ekland, The Man with the Golden fiun, 1974