15.09.2021

LE STYLE WALL STREET

1975, le monde industrialisé assiste à la dégradation rapide des principaux indicateurs économiques : inflation, chute des taux de croissance, chômage. À l’époque, peu d’économistes comprennent que ces indices annoncent l’entrée des pays industrialisés dans une crise économique qui durera plus de 20 ans.

À Wall Street, au New York Stock Exchange (NYSE), les banquiers d’affaires, les financiers et les traders arborent encore un style flamboyant, témoin de leur insouciance. Leurs vêtements sont élitistes et statutaires.

L’uniforme de Wall Street se compose de chemises à col contrasté – le plus souvent à rayures – de costumes à rayures craies et d’imperméables. Les rayures de leurs costumes font état de leur niveau social, quant à celles de leurs cravates, elles rappellent leur appartenance à des clubs privés. Ils multiplient les accessoires précieux : pince à cravate, mouchoir de poche, montre et chaîne en or jaune.

L’ère édouardienne a grandement inspiré le style des financiers de la bourse de New York. Cette période, qui s’étend des années 1900 aux prémices de la 1ère Guerre Mondiale, est marquée par une effervescence des marchés boursiers. Les hommes d’affaires de l’époque portent alors des costumes en grande-mesure confectionnés à Savile Row dans d’épais draps de laine, le plus souvent à rayures craies. Ils portent aussi des chemises à col blanc amidonné qui se détachent afin d’être lavés ou remplacés plus facilement.

Les vêtements des traders de la seconde moitié des années 70 sont ainsi une réinterprétation de la mode edwardienne.  Les chemises à col contrasté se parent de larges rayures jaunes, roses ou mauves. Les coupes amples et généreuses annoncent déjà le power-suit et les épaules spectaculaires des années 80. Le pading des épaules structure la silhouette de son porteur, et lui donne plus de carrure afin de s’imposer dans le monde des affaires.

Les différents chocs monétaires, pétroliers, financiers puis boursiers auront raison du « power-suit ». L’exubérance de la fin des années 70 et du début des années 80 laissera peu à peu place à un style plus mesuré.

HUSBANDS

RAGLAN IMPERMÉABLE
Michael Douglas, Wall Street, 1987

Michael Douglas, Wall Street, 1987

Leonardo DiCaprio, Le Loup de Wall Street, 2013

Leonardo DiCaprio, Le Loup de Wall Street, 2013

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975

série « Fashion on Wall Street in New York » de Pierre Schermann, 1975