Savoir-faire

24.01.2020

Polo coat

Le polo constitue depuis longtemps une source d’essentiels du vestiaire, des chukka boots au col de chemise “button-down” en passant par la maille à petit col. La contribution la plus importante de ce sport reste cependant le Polo Coat .

Né en Angleterre au tournant du vingtième siècle, il est d’abord un vêtement utilitaire, appelé Waiting Coat car porté entre chacune des 7 parties d’un match de polo. Sa version d’origine ne possède pas de boutons mais une ceinture ainsi qu’un porté ample et déconstruit tel une robe de chambre. Les joueurs et spectateurs arborent vite ce manteau, lui donnant sa place dans le dictionnaire dès 1910.

Popularisé par Brooks Brothers dans les années 1920 le Polo Coat devient un classique des étudiants de l’Ivy League étatsunienne au même titre que le Chesterfield . Il est dès lors également adopté dans sa version croisée à boutons en corne et martingale au dos. Des poches dites “boîtes au lettres” se trouvent dans ses deux versions ainsi que sa couleur d’origine : le beige, teinte initiale du poil de chameau de Bactriane. Venu d’Asie du sud-est, ce dernier procure trois catégories de poils. La meilleure s’emploie pour les manteaux et les deux autres se voient redirigées vers la décoration d’intérieur ou les accessoires.

A partir de 1930, des versions plus luxueuses émergent, en cachemire ou en vigogne. Laissé en déshérence après la seconde guerre mondiale, le regain d’intérêt pour l’imagerie américaine classique qui advient dans les années 1980 le réactualise. Des créateurs le sacrent comme élément intemporel de style.

Beige, croisé, à ceinture, grands revers, manches officiers et épaules structurées, le polo coat combine donc le confort d’un peignoir et la chaleur d’un manteau, marquant une véritable affirmation d’identité et de style.

HUSBANDS

POLOCOAT
Porté lors d'un championnat de polo, circa 1930

Porté lors d'un championnat de polo, circa 1930

Deux joueurs de tennis, circa 1950

Deux joueurs de tennis, circa 1950

Magdalen College, Oxford, 1939

Magdalen College, Oxford, 1939

Oscar Isaac dans A Most Violent Year, JC Chandor, 2014

Oscar Isaac dans A Most Violent Year, JC Chandor, 2014