23.12.2019

PULL MARIN

Le pull marin est une tradition locale.

Utilitaire, il est à l’origine tricoté par les compagnes des marins bretons. Dès le XVIIIe siècle, les techniques de fabrication rendent les mailles serrées, presque imperméables. Il a pour but de résister au vent, à la pluie et aux tempêtes. Pour les marins de Cancale, Granville, et Saint-Malo, il s’impose vite comme une armure.

De la Bretagne, le pull marin s’étend progressivement à toute la France, puis au monde entier. Son utilité et sa solidité en font un vêtement intemporel et portable par tous. Le choix de la laine est évident, procurant chaleur et confort. Deux types en sont utilisés : la laine vierge, historique et rêche, et la laine mérinos, dont les fibres longues et fines créent la douceur. Ces pulls sont tricotés près du corps.

Une patte de boutonnage se trouve sur chaque pull, facilitant le port. Elle ne vient pas de Bretagne, mais d’Ecosse. Certains tricots sont unis, d’autres à rayures, ces dernières permettant de sauver plus facilement un homme à la mer. Cette distinction marque aussi la hierarchie. Là où les marins portent des pulls rayés, les officiers préfèrent l’uni.

Le pull marin fait partie de ces vêtements à la fois cultes et solides.

HUSBANDS

PULLS MARIN
Serge Gainsbourg, Jane Birkin et Kate Barry dans les années 70

Serge Gainsbourg, Jane Birkin et Kate Barry dans les années 70

Eric Tabarly à bord du Pen Duick VI, 1976

Eric Tabarly à bord du Pen Duick VI, 1976

jeune marin par Denise Colomb, Finistère, 1950

jeune marin par Denise Colomb, Finistère, 1950

robert redford par terry o'neill

robert redford par terry o'neill