14.10.2020

Tissot, ou la passion des étoffes

James Tissot est un peintre du XIXe siècle, souvent présenté comme le peintre de la mode et de l’élégance. Fils d’un père tenant un magasin de textile et d’une mère modiste, l’artiste porte au rendu des textiles, à la retranscription des couleurs et aux détails du vêtement une attention particulière. Une écriture du détail trahissant l’influence des primitifs flamands sur son oeuvre.

L’artiste peint l’aristocratie et la bourgeoisie de la fin du Second Empire, mais sa carrière s’étend des deux côtés de la Manche : sans doute le plus anglais des peintres français, et le plus français des peintres anglais.

Proche de Degas, celui-ci livre en 1867 un portrait de James Tissot portant l’habit : pantalon en flanelle de laine gris clair, souliers noirs, manteau long noir, gilet anthracite, large nœud papillon en soie noire. Sur la table est posé un haut-de-forme. En bref, l’apanage du gentilhomme de la seconde moitié du XIXe. Les toiles et le chevalet sont reléguées au second plan : l’artiste est représenté en dandy bien plus qu’en peintre.

Dans son tableau Le Cercle de la rue Royale, James Tissot livre une synthèse de la mode masculine sous le Second Empire. Cette œuvre réalisée en 1866 est un portrait de groupe, rassemblant douze membres du Cercle de la rue Royale. Ces aristocrates, vêtus de noir, portent un habit qui s’uniformise : les redingotes sont plus courtes, la taille est moins marquée. Les pantalons s’ils ne sont pas noirs sont à raies ou à quadrillages. Bottines à boutons, haut-de-forme et fine cane. Si les gilets permettent encore de l’originalité dans leur patronage et leur matière, les chemises quant à elles délaissent tout détail superflu, excepté un long col permettant d’accueillir un noeud papillon.

Seule exception : Charles Haas, tout à droite du tableau, seul roturier de la scène, porte la couleur et un vêtement qui dénote. Il inspira à Proust le personnage de Charles Swann dans son roman À la recherche du temps perdu. 

HUSBANDS

James Tissot, Le Cercle de la rue Royale, 1866, Musée d'Orsay

James Tissot, Le Cercle de la rue Royale, 1866, Musée d'Orsay

Edgar Degas, portrait de James Tissot, 1867-1869, NY The Metropolitan Muséum of Art

Edgar Degas, portrait de James Tissot, 1867-1869, NY The Metropolitan Muséum of Art

Détail, le Comte Étienne de Ganay

Détail, le Comte Étienne de Ganay

Détail, le Comte Julien de Rochechouart

Détail, le Comte Julien de Rochechouart

Détail, le Comte de Ganay

Détail, le Comte de Ganay

Détail, Charles Haas

Détail, Charles Haas