5.01.2022

LE VELOURS MILLERAIES

Le velours n’est ni une matière ni un tissu, c’est une armure : c’est-à-dire un type particulier de tissage. Le velours est une armure complexe, il se compose d’une armure simple (qui constitue sa structure de base), sur laquelle est fixée un fil supplémentaire, appelé fil poil. Ce fil poil est coupé pour donner son aspect velouté au tissu. Le velours présente donc sur l’envers une surface mate et lisse, et sur l’endroit une surface lustrée et duveteuse.

Les Anglais font la distinction entre le velours lisse appelé « velvet » et le velours côtelé « corduroy ». Le premier, plus luxueux, était réservé à l’aristocratie, tandis que le second était utilisé dans la confection d’habits de travail. Le velours côtelé est apparu à la fin du XVIIIème siècle en Angleterre. Utilisé par les ouvriers, les artistes et les étudiants, il est longtemps considéré comme le « velours du pauvre ».

Dans les années 70 le velours côtelé gagne en popularité, il est utilisé par Lévis et Lee dans la confection de pantalons 5 poches à destination de la jeune génération. Le velours côtelé est alors apprécié pour sa durabilité et son toucher. Tommy Nutter et Renoma se l’approprient à leur tour en l’utilisant dans la confection de costumes et de pantalons habillés. Cependant afin de garder une coupe impeccable ainsi qu’une épaule avec une cigarette parfaitement structurée, ces tailleurs vont utiliser du velours aux côtes plus fines : le velours milleraies. Parfois composé d’un mélange de coton et de cachemire, le velours milleraies est plus luxueux que le velours à grosses côtes, et tire son nom du nombre de côtes pour un mètre de tissu : environ 1000.

Arnys fit du velours son tissu de prédilection dans la confection de ses vestes forestières, inspirées des vestes en velours à cols montants et poches plaquées portées par les gardes forestiers de Sologne. La maison de la Rive Gauche en fait une veste plus luxueuse en choisissant elle aussi des velours milleraies ou des mélanges de coton et de cachemire.

Des ouvriers du Nord de l’Angleterre aux Rolling Stones en passant par les minets parisiens, le velours milleraies devient l’uniforme des créatifs. Si bien que le président de la Commission de Commerce du Royaume-Uni a déclaré au Times en 1965 que les Beatles avaient « sauvé l’industrie anglaise du velours côtelé ».

HUSBANDS

PANTALON EN VELOURS MILLERAIES NOIR
Rodney Graham, Media Studies 77, 2016

Rodney Graham, Media Studies 77, 2016

Pierre Richard dans Le Distrait, Paris, 1970

Pierre Richard dans Le Distrait, Paris, 1970

Mick Jagger par Cecil Beaton, 1968

Mick Jagger par Cecil Beaton, 1968

publicité Vogue Uomo, décembre 1972

publicité Vogue Uomo, décembre 1972