LE TARTAN

Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, qui tire ses origines des peuples celtes. Le motif est composé de lignes horizontales et verticales entrecroisées de multiples couleurs. En Écosse, les tartans sont devenus des symboles d’appartenance pour les clans depuis le XIX ème siècle. Symbole de la culture écossaise, le port du tartan fut interdit par le gouvernement britannique  en 1746 après la bataille de Culloden, dernière grande bataille opposant les écossais jacobites aux anglais. Le soulèvement jacobiste est maté et le Dress act interdit la production de tartans. 

Le 1er juillet 1782 le Dress Act est aboli par décret royal, ce qui permet aux tisserands écossais de se lancer dans la production de tartan. Parmi eux, la filature William Wilson & Sons de Bannockburn qui fourni les régiments des Highlands. Devenue une véritable institution, William Wilson & Sons produit une grande variété de tartans, d’abord référencés par des numéros avant de prendre des noms de villes ou des noms de clans des Highlands dont ils sont originaires. En 1819, le Key Pattern Book de la manufacture comptabilisait 250 tartans différents. 

En 1822, le roi George IV se rend à Édimbourg rencontrer les différents clans écossais. Tous les chefs de clan reçoivent la consigne de se présenter au roi dans le tartan propre à leur clan, mais à cette époque beaucoup de familles nobles écossaises n’en ont pas encore et de nombreux nouveaux tartans sont ainsi créés ou renommés pour l’occasion.

Les tartans sont majoritairement composés par une superposition de 3 couches : un fond de deux couleurs formant des bandes, un damier de base (under-check) et enfin un damier plus fin (over-check). La similitude du damier de base traduit souvent des liens de parentés. Le tartan Royal Stewart, tartan officiel de la famille des Stewart depuis 1831, connait de nombreuses variations – Old Stewart, Dress Stewart, Hunting Stewart ou encore le Black Stewart créé afin de différencier deux frères de la famille. 

Dès le début des années 70 le tartan qui s’était assagit, devenu apanage de la noblesse, redevient un symbole de rébellion lorsque les groupes punks se l’approprient. Certaines marques anglaises historiques ont elles aussi créé leur propre tartan : Burberry’s, Aquascutum, Baracuta. Dans les années 80 le Burberry’s check est porté par certains groupes de hooligans. Le tartan beige, noir et blanc à motif carreaux fenêtres rouge est alors banni de la plupart des pubs anglais qui craignent de voir éclater des bagarres à l’intérieur de leur établissement.

Isabelle Adjani la gifle, 1974

étudiant des Beaux Arts de Paris, vers 1960, Paris. 

Jean Paul Belmondo, Les années conservatoire, Paris.

Jackie Stewart, 1969. 

Jarvis Cocker of the Pulp, 1997. Photo by Kevin Cummins.

Carl Barat & Peter Doherty, Londres, 2002.

Mays Daniel, Act. Love, Nick, réal. The Firm. 2009. 90 min.

  • HOLZER – LANG: ALPHABET
    « Déclarations d’amour? d’achat? début d’une collaboration féconde. »
  • L’USURE DES VÊTEMENTS
    « Tout est désaccordé. Plus d’ensemble, plus d’unité, plus de beauté. »
  • LE TARTAN
    Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, qui tire ses origines des peuples celtes. Le motif est composé de lignes horizonta
  • LODEN
    Redécouvert par les maisons de couture dans les années 70, le loden a été adopté par une élite intellectuelle.
0
    Article ajouté à votre panier Fermer
    Votre panier est videRetourner à mes achats