FLANELLE

La flanelle est un tissage lâche et légèrement gratté, aujourd’hui fabriquée à partir de laine, de coton ou de fibres synthétiques, autrefois tissée à partir de laine cardée ou de fil peigné. Elle se caractérise par une armure unie ou sergée, généralement brossée en simple ou double « peluche » (une technique utilisant une brosse métallique pour frotter le tissu, soulevant les fibres fines lui donnant un côté plus doux au toucher). L’armure sergée ou « worsted flannel » permet d’obtenir un tissu plus nerveux ; tandis que la flanelle à armure unie ou « plain weave » a un aspect plus mousseux, dû à un tissage plus lâche.  

1803 : invention de la flanelle par Fox Brothers

La flanelle a été développée par Fox Brothers en 1803, filature fondée en 1772 dans le Somerset au sud de l’Angleterre, qui est la plus ancienne filature encore en activité.

Dans un premier temps destinée à la confection de vêtements de travail pour les paysans et les ouvriers écossais, le processus de production de la flanelle s’est par la suite affiné pour devenir un tissu plus précieux, adapté à la confection de costumes. 

Nuances de gris et rayures craie

Les flanelles de laine offrent un riche nuancier de gris profonds. Le grattage du tissu permet de fondre les motifs à l’image des rayures craies. Un aspect duveté et effacé que Francis Bacon reproduisait dans ses tableaux en mélangeant de la poussière de son atelier à la peinture à l’huile. 

Aujourd’hui restreinte au vestiaire hivernal, la flanelle peut-être portée de l’automne au printemps en adaptant son poids ou sa composition. Durant la première partie du XXe siècle les filateurs produisent des flanelles légères gris perle ou blanc cassé destinées à la confection de complets de loisir pour se rendre en bord de mer, jouer au tennis ou au cricket. 

DE ROSNAY, Arnaud. 1970. 

JAGGER, Mick. Paris, France. 1969. 

PALMER, Robert, chant. album Pressure Drop. 1975. 

DUTRONC, Jacques, act. SCHNEIDER, Romy, act. Paris, France. 1975. 

VERLEY, Francoise, act. VERLEY, Bernard, act. ROHMER, Eric, réal. L’amour l’après midi. 1972. 97 min. 

NICKOLSON, Jack. BEATTY, Warren. Los Angeles, États-Unis. 1978.

  • KITANO, TROIS MOUVEMENTS
    «Kitano cautérise l’émotion, réduit le récit, affine le dialogue.»
  • LE PICK STITCH
    « historiquement réalisé à la main avec un détail visuel frappant dans les tissus plus légers et plus brillants »
  • LES HOMMES DE MODIANO
    «En miroir, c’est l’uniforme de Modiano lui-même qui se dessine.»
  • LES HOMMES DE JEAN-LUC GODARD
    « l’esthétique qualifiée de “French Mod” : des cols larges sur des chemises structurées, un peu de flair ici et une touche de cachemire là »
0
    Article ajouté à votre panier Fermer
    Votre panier est videRetourner à mes achats